IMG_1756

L’Isle au format poche

L’Isle aux Livres, établissement secondaire de l’entreprise d’insertion La Tresse, organisait un premier festival du livre de poche samedi 11 juin aux abords de la rivière à Lagut, sous un chapiteau grand format.

IMG_1750

Le festival se déroulait sous un grand chapiteau

Si le textile est largement devenu matière à recycler sur le territoire de la vallée, une nouvelle page est en train de s’écrire pour une filière aussi propice à créer du lien social. C’est en tout cas le pari osé par l’entreprise d’insertion du mussidanais la Tresse, connue pour son traitement des tissus en tout genre, et qui s’est lancée depuis 2015 dans la valorisation des livres d’occasion.

Preuve d’une première année réussie dans la récolte de matière première, l’établissement secondaire de l’association l’Isle aux Livres organisait samedi dernier un festival du livre de poche intitulé Festi’Poche, afin de sortir le livre de la filière du déchet et d’instituer un nouveau rendez-vous culturel sur le territoire. En tout, ce sont pas moins de 6 000 ouvrages d’une grande diversité qui étaient présentés sous un grand chapiteau de cirque, allant des séries noires aux notes du terroir, sans oublier la langue de Shakespeare.

L'atelier couture de la Bobine

L’atelier couture de la Bobine

En plus de ce premier fonds de lecture, les participants étaient invités à troquer leurs bouquins sur les étales, où 200 nouveaux venus se sont retrouvés. Un stand voisin était également tenu par les bénévoles et salariées de la Bobine, boutique d’insertion neuvicoise, sur lequel une ribambelle d’enfants ont pu triturer la poche dans tous ses états. En soirée, le livre a cédé la place au live, avec trois prestations musicales offertes par Geoffrey Lucky Pepper, Sweet Sixteen et Mister Tchang accompagné de Easy Money.

Si la fréquentation est restée limitée sur la journée – une estimation de 300 personnes selon Sophie Boisseau, responsable de l’Isle aux Livres – cette première tentative a plu aux participants et confirme le dynamisme de cette nouvelle activité, où nombre de bénévoles de l’association se sont relayés. Plus encore, elle valorise les trois emplois créées par l’Isle aux Livres, « véritable tremplin pour reprendre confiance et construire un projet professionnel » explique Mme Boisseau. L’établissement devrait ainsi employer deux personnes supplémentaires d’ici 2017. Et pour accompagner cette bonne dynamique, l’Isle aux livres à pour projet de réaliser un site web, avec vente en ligne, d’ici la fin de l’année. Un outil tant de valorisation du travail accompli, que d’insertion, en apprenant à manier l’informatique, qui malgré les critiques, a tout son rôle à jouer pour la lecture… papier.

Mr Tchang et Easy Jet à l'oeuvre

Mr Tchang et Easy Jet à l’oeuvre

Vous pouvez retrouver l’atelier-magasin de l’Isle aux Livres au 28 rue Fouillaret, à Saint-Médard-de-Mussidan, qui est ouvert les mercredi et jeudi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h, ainsi que le samedi matin. Plus d’informations sur www.lisleauxlivres.fr ou au 05 53 80 73 35.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *