P1130018

Neuvic – La journée des plantes cultivent les vergers

Les parapluies étaient de sortie

Les parapluies étaient de sortie

On en viendrait presque à espérer que le changement climatique repousse les portes de l’été jusqu’à début octobre, ne serait-ce pour voir à quoi ressembleraient les étales de fleurs et de plantes sous le monopole du soleil. La 26ème édition de la Journée des Plantes qui se déroulait dimanche dernier n’a pourtant pas échappé à la règle avec son lot d’averses et de nuages gris, sans pour autant décourager le public toujours nombreux au château de Neuvic. Les habituels stands présents chaque année, des horticulteurs aux jeunes de l’IME en passant par la société botanique du Périgord, ont ainsi pu proposer les fruits de la belle saison estivale.

Evelyne Leterme

Evelyne Leterme

Et pour les jardiniers amateurs qui souhaitaient un temps de répit, ils ont pu s’abriter le temps d’une conférence présentée par Evelyne Leterme sur la création de vergers. Directrice du conservatoire végétal d’Aquitaine, elle remit en lumière l’importance d’un sol vivant et fertile, à distinguer de fertilisé. « Un sol riche détient normalement près de deux tonnes de vers de terre à l’hectare. Or dans certains vergers, la moyenne est de 50 kg par hectare » se désole-t-elle. Elle présentait ainsi les résultats d’une plantation de haies fruitières entre les arbres du conservatoire en 2004, au sein desquelles les résidus de plantes servent à enrichir le sol et la diversité des insectes à nettoyer des parasites, sans aucun ajout, et avec des résultats encourageants. Alors, à quand une forêt nourricière sur le canton ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *