P1120950

Le château de Neuvic se marie avec les saveurs

Le week-end fut chargé au château de Neuvic, qui accueillait conjointement la deuxième édition de la fête de la gastronomie et le 1er salon du mariage, organisé par l’entreprise d’insertion du château.

Philippe Mesuron à nouveau présent pour la fête de la gastronomie

Philippe Mesuron à nouveau présent pour la fête de la gastronomie

Le plus grand des mariages de l’année vient de se passer, et tout le monde était convié, avec ses couverts idéalement. Tout d’abord avec une 2ème édition repensée de la fête de la gastronomie, présente tout le week-end sur le territoire de la CCIVS avec les restaurants et les commerçants, et réunie uniquement le dimanche au château. Et en prime, avec le 1er salon du mariage, organisé par l’entreprise d’insertion du château de Neuvic.

À défaut d’être itinérante sur le territoire de la CCIVS, tel qu’annoncé par les élus lors de la 1ère édition, la fête de la gastronomie semble avoir trouvé un cadre idéal autour de l’enceinte du château de Neuvic. En tout cas, les guest stars y trouvent leurs habitudes avec la présence renouvelée des chefs Philippe Mesuron, ancien participant de l’émission de TF1 Masterchef et restaurateur à Cubjac, et de Jean-Paul Durignieux, animateur culinaire sur France Bleu Périgord. Ils animaient ainsi des ateliers pour petits et grands, Philippe Mesuron initiant les volontaires à l’art « anti-gaspi » en travaillant avec les fonds de frigo, tandis que l’animateur radio faisait découvrir son cocktail à la fraise « Périguette ». Les visiteurs ont également pu découvrir parcourir la grande Histoire de la cuisine locale, avec l’art du four à pain et les anciennes pratiques préhistoriques de cuisine.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le midi cependant, chacun pouvait retrouver le plaisir de se faire servir avec le marché gourmand où les producteurs locaux proposaient canard, miel, foie gras, vin, noix, caviar jusqu’à 18 h… L’événement se finissait le soir avec un spectacle de la compagnie Virus, « Ouïe chef », au centre multimédia. Une activité qui clôturait sept mois de préparatifs supportés par les bénévoles de l’association soutenant le tourisme en pays neuvicois, et pilotés par Karine Jamier.

Un salon du mariage féerique et engagé

Les professionnels étaient en nombre pour cette 1ere édition

Les professionnels étaient en nombre pour cette 1ere édition

Le goût du mariage, ça commence jeune

Le goût du mariage, ça commence jeune

Si la gastronomie est devenue reine sur les terres d’origine de La Mazille, elle ne sort jamais seule au château. Après avoir accueilli un concours national de bergers allemands l’an passé, la Fondation de l’Isle a fait confiance à la responsable de l’EICN, Fatima Ebrard. Cette entreprise d’insertion créée en 2010 propose un accompagnement socio-professionnel pour les jeunes du canton en les formant aux métiers de la restauration. Déjà impliqués dans l’accueil des colonies, classes vertes et mariages au château, le salon du mariage a pour vocation de devenir un rendez-vous privilégié pour valoriser la filière et ses salariés. Les prestataires ont en tout cas joué le jeu avec une dizaine de professionnels présents tout le week-end, avec photographes, costumiers, coiffeurs, restaurateurs… De quoi donner des envies aux célibataires les plus endurcis.

P1120975Le parc du château accueillait par ailleurs une exposition de voitures anciennes de collection avec l’association Maremm invitée par l’Office du tourisme. Le reste de l’année, l’EICN propose des menus à partir de 20 € dans les murs du château du 17ème siècle.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *