collège Henri Bretin

Sortie du dimanche : une expédition au collège Henri Bretin

Parfois, Isle S’informe abandonne le style journalistique traditionnel, neutre et en retrait, et se laisse aller en adoptant une posture subjective. Une façon de rappeler que l’information à l’échelle d’un territoire, c’est aussi la confrontation de souvenirs personnels et générationnels avec des endroits oubliés dans un coin de notre cerveau.

P1100258

Dimanche 15 février, le FSE du collège Henri Bretin de Neuvic organisait son presque traditionnel vide-grenier. Voilà quelques années en effet que le long préau en demi-cercle sert à accueillir les stands de parents d’élèves, de professeurs ou autres le temps d’une journée. Ce jour-là, la fraîcheur matinale ne rend pas simple l’attente des vendeurs, sans trop gêner les badauds et potentiels acheteurs.

Reconnaitrez-vous tous les professeurs présents sur cette photo?

Reconnaitrez-vous tous les professeurs présents sur cette photo?

Par contre, cela reste une météo parfaite pour gonfler l’achat de cafés chauds à la table installée à la sortie du CDI, tenue par quelques valeureux professeurs et employés de l’établissement. On y retrouve ainsi les éternelles professeures d’Histoire-Géo Mme Remaud et Mme Simon, qui bien qu’à la retraite continue de s’impliquer dans l’établissement, accompagnées du remplaçant de cette dernière, Daniel Lacombe, également connu pour être président de la société de mycologie du Périgord. Le poids des années ne transparaît même pas sur leur silhouette, et Mme Giroux est toujours aussi en forme pour faire bouger les élèves qui voudraient éviter la piscine, tandis Mme Vergnaud gère toujours le CDI et s’occupe désormais du blog des collégiens. Seul M. Castets, aperçu en coup de vent, a laissé pousser les cheveux.

A quand un atelier de techno pour repenser les casiers?

A quand un atelier de techno pour repenser les casiers?

Vient alors l’heure de parler des quelques changements de la dernière décennie, dont celui qui interpelle directement l’ancien élève que je suis. Le changement des portes en bois des toilettes troquées pour des portes vitrées. Désormais, plus aucune cachotterie n’échappe donc aux surveillants de la cour. Au-delà de ça, les casiers accusent le coup avec quelques cadenas qui remplacent des serrures totalement défoncées. Puis il y a les salles de cours qui continuent leur valse : la salle 12, ancienne salle d’arts plastiques, est devenue une salle informatique. Les cours de musique se déroulent désormais dans une pièce créée au sein du bâtiment du restaurant scolaire, la salle 11 étant récupérée par les arts plastiques. Tout le monde a sa petite salle, à l’exception des professeurs de mathématiques qui doivent voguer avec règles et compas sous le bras…

Bref, un monde qui continue de tourner une fois le brevet des collèges passé, mais dont il est bien de s’enquérir avant que nos propres enfants franchissent son pallier. Pas que ces informations soient franchement importantes et pertinentes, mais avouons-le, notre temps passé sur la toile est loin d’être toujours productif et intéressant. Au moins, ce court moment de lecture aura mobilisé quelques neurones de mémoire, à défaut de se souvenir de tout ce qu’on y a appris !

P1100264

Mais au fait, c’était qui Henri Bretin ? Affaire à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *