Dossier :

P1100029

La liste Front de Gauche se dévoile

Si les candidats du PS et de l’UMP sont connus de longue date sur le canton de la Vallée de l’Isle, c’est le quatuor fraîchement adoubé par les composantes du Front de Gauche local qui lançait la campagne lors d’une conférence de presse, mercredi 4 février dans une salle d’associations de Neuvic. Une équipe rassemblée autour de la lutte contre l’austérité (Voir communiqué de presse), et qui se définit comme paritaire entre société société civile et membres partisans.

Le binôme titulaire est composé de Bernadette Faure et de Frédéric Chassin. La première a été adjointe aux affaires sociales durant 13 ans à Mussidan, avant de passer dans l’opposition l’an dernier, en tant que conseillère municipale et communautaire. Âgée de 61 ans, elle est retraitée depuis peu après avoir été longtemps responsable d’une structure d’insertion sur la Vallée de l’Isle. Elle se définit comme « sympathisante du Front de gauche, syndicaliste et militante associative ». Le second, 42 ans, est conseiller d’opposition à Neuvic et intérimaire dans le transport. Il est responsable syndical, impliqué dans des associations sportives et encarté au parti communiste.

De gauche à droite : Stéphane Canut, directeur de campagne, Frédéric Chassin, Bernadette Faure, Isabelle Conte et Anthony Goreau

De gauche à droite : Laurent Canut, directeur de campagne, Frédéric Chassin, Bernadette Faure, Isabelle Conte et Anthony Goreau

Bernadette Faure est suppléée par Isabelle Conte, 52 ans, ancienne adjointe des sports durant l’ère Fulbert à Mussidan et redevenue récemment conseillère municipale suite à une démission. Elle était déjà suppléante d’Eric Rebière lors de l’élection cantonale de 2008 pour le mussidanais, où le duo avait obtenu 25,13% des suffrages exprimés au premier tour. Elle est employée de commerce sur Bergerac, et encartée au PCF. Anthony Goreau, 33 ans, est également nouvel élu d’opposition à Neuvic depuis 2014 et secondera Frédéric Chassin. Il est par ailleurs maître de conférence à Perigueux en aménagement du territoire. Non-encarté, il souhaite s’engager dans « une liste de gauche non-libérale qui milite pour la préservation du conseil général ».

En effet, face à la réforme territoriale en cours, l’équipe défend bec et ongle l’échelon départemental, qu’elle juge seule capable de gérer la question sociale, alors que les parlementaires n’ont pas encore statué sur la répartition des compétences. Quant à leur engagement, ils le voient transversal sur les dossiers, affirmant leur volonté d’éviter la professionnalisation des politiques publics et le cumul des mandats. « Nous jouons la carte de l’ouverture, ce n’est pas la campagne d’un parti, mais d’un mouvement contre l’autorité », explique Frédéric Chassin. Point d’honneur, annoncé par leur directeur de campagne Laurent Canut : ils sont prêts à débattre avec les autres listes.

Si toutes les dates ne sont pas encore fixés, un repas « citoyen » est prévu à Saint-Louis-en-l’Isle dimanche 1er mars à midi, ainsi que des réunions publiques vendredi 13 mars à 18 h 30 à Neuvic et vendredi 20 mars au centre Victor Hugo à 18 h 30. Ils peuvent être contactés à l’adresse e-mail enmarchecontrelausterite@gmail.com ou sur leur page Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *