P1090432

Les Virades de l’espoir font carton plein

La journée nationale lancée par l’association Vaincre la mucoviscidose mobilise toujours plus dans la petite commune de Jaure, dans la vallée du Vern, qui organisait la quatrième édition des Virades de l’espoir samedi 27 et dimanche 28 septembre.

Laure Dubernard et Thomas Brajot, à l’origine du projet, sont les parents de deux petites filles de 5 et 7 ans, Albane et Charlie, toutes deux atteintes de la mucoviscidose. Après que leurs enfants aient été diagnostiquées en 2009, ils ont décidé de se battre et de réagir en appelant à la solidarité locale. Face à cette maladie génétique qui attaque les systèmes respiratoires et digestif, les enjeux consistent tant à trouver un remède toujours introuvable, prendre en charge les soins lourds des malades et sensibiliser le public.

Le week-end cette année a ainsi commencé avec un trail nocturne de 10 kilomètres le samedi soir, rassemblant 133 personnes, soit le double de l’année précédente. Le dimanche, les participants battaient un nouveau record, avec 200 vététistes pour deux parcours de 20 et 40 kilomètres et 400 marcheurs pour une randonnée de 10 kilomètres. Le midi, 500 repas étaient déjà réservés, tandis que l’auberge assurait le service pour un surplus estimé à 150 personnes. Les activités quant à elles ne manquaient pas, avec des animations gratuites dans le parc du château, une exposition artistique et artisanale, un concert, un défilé de vieilles voitures, un baby-foot géant ou encore un cours de zumba à grande échelle. Le traditionnel lâcher de ballons clôturait les festivités à 16h30.

Les bénévoles organisaient un flash-mob pour honorer les parents combattants

Les bénévoles organisaient un flash-mob pour honorer les parents combattants

Dans cette organisation, la réussite grandissante de l’événement est à accorder à la dynamique solidaire de chacune des parties prenantes : les traiteurs fournissent la viande, la municipalité et les communes voisines prêtent le matériel, et les amis-bénévoles qui proposent chaque fois de nouvelles activités. Cette année, les amis du jeune couple ont préparé dans le secret un flash-mob sur la chanson pop de Pharrell Williams, Happy. Derrière, ce sont environ 18 000 euros qui sont reversés en intégralité à la recherche chaque année, montant certainement encore abondé étant donné l’affluence durant les deux jours ensoleillés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *