Découverte de la recette du poisson cuit à l'argile

La gastronomie de l’Isle a du chien

Cela devait faire quelques siècles que le château de Neuvic n’avait pas reçu autant de ripailles et de bonnes chères dans son parc. La première édition de la fête de la gastronomie de la CCIVS aura au moins eu le mérite de mettre en lumière la richesse alimentaire de son territoire. « On peut faire un menu complet représentatif de la gastronomie périgourdine rien qu’avec nos producteurs locaux » se réjouit le président de l’intercommunalité Jacques Ranoux, avant d’énumérer la longue liste des produits du terroir : biscottes de la Chantéracoise nappées de foie gras de Berano ou de caviar de Neuvic, en passant par les truites de la pisciculture de Boissonnie et les fraises de Chantérac.

Et en face, quoi de mieux que de mettre à table parmi les meilleurs carnassiers de France ? Car le public a été abondé par les participants au XIV Nationale de travail du berger allemand, qui se tenait en même temps dans l’enceinte du château.

Le projet, initié par le maire de Neuvic François Roussel et l’office de tourisme, a permis aux visiteurs de vagabonder entre les stands divers et des activités de cuisine, soit en mode préhistorique avec la découverte du saumon cuit dans l’argile, soit version plus élaboré avec Philippe Mesuron et son carpaccio d’esturgeon.

P1090421Si le samedi a semblé long pour certains producteurs locaux, le dimanche a été une réussite assurée. C’est que les manifestations concurrentes ne manquaient pas sur le territoire ce week-end : comices agricoles de Saint-Astier, patrimoniales du salembrais de Chantérac, virades de l’espoir de Jaure… Un dossier sur lequel la coopération et la mise en commun des agendas entre les communes de la CCIVS devrait permettre des améliorations dans les années à venir. Il faut dire que la célébration de la gastronomie n’a pas vocation à rester ancré à Neuvic, mais devrait tourner sur les différents territoires de l’intercommunalité pour en faire profiter tout le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *