P1080638

Spectacle de rue à la sauce périgourdine

La capitale états-unienne et le chef-lieu de canton de Neuvic ont beau être séparé par un océan et offrir des environnements bien différents, elles furent cousines le temps d’une soirée. Du moins, c’est ce qu’ont essayé de nous faire croire les deux artistes de la compagnie Prêt-à-Porter en représentation au château de Neuvic jeudi 7 août.

P1080627Anaïs et Thomas, les deux performeurs du spectacle intitulé Ça cartonne à Washington ont en tout cas fait leur le jardin de l’édifice, une belle façon de rappeler l’origine médiévale du spectacle de rue. Arrivant devant les spectateurs pour un simple échauffement, ils ont rapidement montré tout leur maîtrise de l’art de l’équilibre et de l’humour pendant près de 45 minutes. Entre des acrobaties réalisées au «centimètre» près et une excellente capacité à taquiner le public, on en oublierait presque tout le travail exigé pour la représentation de cet art populaire. Et c’est bien conscient de ces éléments que les performeurs ont tenu à rappeler, à la fin de leur spectacle, le sort réservé aux intermittents du spectacle par le gouvernement et la précarisation croissante de la population, en invitant tout-un-chacun à soutenir les artistes dans leur lutte contre l’accord du 22 mars.

P1080655Les organisateurs – la Fondation de l’Isle, l’office de tourisme et le centre multimédia de Neuvic – ont ensuite invité les participants à se rendre dans le jardin du château pour une balade aux flambeaux musicale animée par le conteur Ralou. Entre humour gras, conte d’enfants et histoire de grands, il aura même fait de Neuvic la terre d’origine de l’or noir périgourdin, quitte à en prendre certains pour des truffes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *